Uncategorized

Curieux

Souvent, les gens vous reprochent de s’interresser à ce qui ne vous regarde pas. Par exemple de se renseigner sur les rumeurs de formations de couple (ou de rupture, de dispute, de mauvaise passe etc…), sur une sortie pseudo-secrète qu’untel a fait avec unetellle, ou encore se renseigner sur les relations hypocrites que deux personnes mènent entre elles.

Je crois que ces gens là devraient s’imposer un principe de base si ils ne veulent pas que l’on s’interresse à leurs petites affaires : c’est tout simplement de faire en sorte que personne n’aille même soupçonner qu’il y a quelquechose à découvrir.

Prenons un cas simple.
Un garçon se retrouve systématiquement avec la même fille, ils mangent ensemble alors que plusieurs semaines auparavant ils ne s’adressaient pas même la parole, l’un reste un peu plus tard, l’autre, sans raison vraiment valable reste plus tard également. C’est suspect n’est-ce pas ?
Si en plus quand vous cherchez à en savoir plus vous vous heurtez à des murs silencieux des proches de l’un et de l’autre, alors là, ce n’est plus de l’ordre du soupçon, mais bien de la certitude.
Ce sont les murs de silence qui en disent le plus long. Un “Mais qu’est-ce que tu racontes ? Ils sont comme ça depuis toujours” mensonger est en tout cas bien plus crédible et surtout, moins suspect qu’un “Je ne peux rien te dire” qui signifie qu’un accord existe à propos d’une hypothétique chose et que, par là-même, cette chose existe.

Le deuxième exemple est encore plus flagrant.
La même fille que précédemment devient plus distante du garçon sus-cité. On peut même dire qu’elle se rapproche de façon rapide et peut-être irrémédiable d’un deuxième garçon. Que malgré que la fille en question mange avec le premier, c’est au second qu’elle lance tous ses regards. Et que lorsque ma personne remarque “qu’il y a un truc qui irradie de votre liaison oculaire”, le garçon (le deuxième) répond “haha tu ne sais pas”.
Peut-être suis je plus perspicace que la moyenne. J’en doute. Je suis peut-être plus curieux certes, mais je pourrais être curieux sans rien voir. Donc il faut croire que tous ces gens ne sont pas discrets.

Si ils étaient plus discrets, je ne verrai rien, cela ne suciterait aucune question chez moi et je ne m’y interresserais pas et les gens pourraient vivre ainsi éternellement à l’abri de mes indiscrètes questions.
La seconde alternative est probablement l’extrême inverse : être totalement public. Puisque l’on sait tout, il n’est pas nécessaire d’être curieux.
D’ailleurs on se fiche éperdument de JLo et Ben Affleck puisqu’ils passent leur temps à s’afficher. Par contre si le Prince William rencontre Britney Spears en cachette, alors là, le monde entier se penchent sur eux.
Et ça marche pour tout. Y compris les codages secrets : soit on a une méthode de codage ultra-secrète, soit on a une méthode de codage ultra-connue. Sachez que votre code de carte bancaire est codé avec un code ultra connu.

Regardez moi, tout est là.
Suscite-je la curiosité ?

Standard