Uncategorized

Différence

La différence entre le bon blogger et le mauvais blogger ne tient pas sur le fond : tous les deux se sont réveillés cette nuit à cause de leur rhume. Ni même sur les mots, vous allez voir, ce sont sensiblement les même. Tout est question de forme.

Le mauvais va écrire :
“Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais quand on est enrhumé, il y a toujours une narine qui se bouche plus que l’autre. Résultat, l’autre s’irrite, se met à brûler et systématiquement vous réveille.”

Le bon va écrire :
“Impossible de dormir cette nuit. Une saleté d’unique narine bouchée et l’autre qui commence à s’irriter, à chauffer et finalement à me réveiller. Résultat : 3h de sommeil. Je suis épuisé.”

Le premier aura tendance à prendre ses lecteurs pour des “aveugles”, aura tendance à généraliser. Mais tout en pensant que son cas est unique. Limite naïf. Un peu mignon. Un peu agaçant.

Le deuxième va mettre en exergue le petit détail qui donne une réalité à son manque de sommeil. Le lecteur s’y reconnaît.

Le premier on l’oublie.
Le second on l’oublie.

Standard

6 thoughts on “Différence

  1. Jeuf says:

    Et voilà. La première chose que je lis est une vision foncièrement manichéenne du blog. Enfin, je vais voir le reste pour avoir une vision plus vaste du site de M. Ju.

  2. Thanatos says:

    Argh la touche tab m’a été fatale. je reprends donc a l’attention des lecteurs qui auraient eu du mal a saisir mes propos ci dessus :

    Dois-je en conclure que je blogue mal car je n’ai pas rhume ?

    Mais a la relecture, cela sonne mal, je reprends donc :

    L’absence de rhume conduit-elle fatalement au mauvais blogguing ?

Comments are closed.