Uncategorized

Hauteurs

“Je confirme”

L’éclairage passe au jaune. Surpris je me lève. Puis je pense “une promotion ?”
Mon écran holographique s’éteint. La salle bouge sous mes pieds. On me déplace.

Un rectangle de lumière banche se découpe puis la porte s’ouvre. Une voix me demande d’avancer d’une voix douce. Je m’éxécute. Ce n’est pas la salle blanche par laquelle j’arrive habituellement de l’autre côté, non, c’est un long couloir, tout aussi immaculé. Je marche droit, sans regarder au sol. Je sais qu’on ne distingue pas l’angle entre le sol et le mur. Ca me file des nausées chaque fois, je me déséquilibre, je tombe, ou presque, chaque fois que j’ai le malheur de baisser les yeux.

Le couloir n’en finit pas. Je compte mes pas. cent vingt huit, cent vingt neuf cent tr.. je heurte le mur. La voix toujours aussi douce me guide, je dois aller à droite. Encore un tournant. Puis un encadrement noir et au bout une minuscule pièce circulaire. Un Tube privé. Je me colle contre une paroi, le tube se ferme et se met en rotation de plus en plus rapide. Moi écrasé contre la paroi, le Tube démarre à une vitesse fulgurante.

Rien.

Décélération. Mes pieds touchent à nouveau le sol. Le Tube s’ouvre. Un couloir encore. Une porte. Une grande pièce circulaire aux murs percés d’une multitude de portes, toutes menant à des Tubes je suppose. Des gens circulent. La voix me dirige. Je me rend compte que la douce voix est dans ma tête.

Je sors de la salle circulaire. A l’extérieur le soleil tombe d’une gigantesque verrière deux cents mètres plus haut. Je ne suis pas à l’extérieur, non, je suis dans une gigantesque salle que je reconnais alors.

Le Grand Hall de la Cité des Doges.

Standard
Uncategorized

Ex nihilo

La porte bleue se découpe toujours sur le fond blanc au même endroit, m’enjoignant à la pousser. Mais à peine ai-je avancé ma main qu’elle se recule, laissant la place à une salle éclairée d’une lumière elle aussi bleutée.

J’entre, la petite cellule est carré d’à peine deux ou trois mètres de côté. Dans le coin devant moi le fauteuil confortable en position allongée me tend littérallement ses accoudoirs. Je m’asseoit.

“zéro sept un six un neuf huit cinq neuf deux”

La porte se referme, je sens la pièce bouger sous mes pieds, se placer dans le logement adéquat de la gigantesque tour. Devant moi le pupitre holographique se matérialise, il est temps pour moi de commencer à travailler. A coder les routines pour l’Inter Cité et le Palais des Doges. Le Gouvernement a été élu sur ce programme : la réfection des routines de l’Inter Cité, la reprogrammation, ex nihilo, des IA d’entretien, pour les moins doué d’entre nous, les “portes rouges” comme certains les appelle. Pour ma part, j’améliore les Hauts Fonctionnaires. Sur mes épaules pèse de nombreuses responsabilités : mes créations auront des décisions à prendre, des décisions de haut niveau. je n’ai pas le droit à l’erreur. Un boulot à haute responsabilité. Certes vérifié en suite par une centaine d’autres programmeurs des niveaux supérieurs. Mais qui fournit un revenu acceptable et un nombre non négligeable d’Heures Libres.

“Pseudo neurone v478 vecteur 28 connecté à Ensemble K-14-8. Confirmez.”
“Je confirme”

Standard
Uncategorized

Untitled n+p

Allez savoir pourquoi, aujourd’hui j’ai envie de linker Fast2Reply parce qu’il le vaut bien et puis aussi j’ai envie de faire style que je suis super méga interressé par la LEN et que je suis méga impliqué en mettant une saloprie de lien fête de l’internet Pour participer à un Google Bombing qu’ils appellent ça…

Ptèt que des gens viendront ici on sait jamais…

Sinon vous ne pouvez plsu me laisser de commentaires je crois. J’ignore la cause de cette maladie et je dois vous avouer que j’ai autre chose à faire que la régler…

Notament : Déterminer l’ensemble S des valeurs de a pour lesquels la famille (u_a, v, w) est une base de C³…

Standard
Uncategorized

Des difficultés de manipuler le temps

Si demain, mettons, le temps s’arrête. Aussi absurde que cela puisse être, admettons que cela se produise.

Concrètement, qu’est-ce que ça va changer ? Rien. Les piles continueront de fonctionner puisque le procédé est chiimique, produisant de l’électricité pour faire bouger les aiguilles des horloges. Les trains seront à l’heure, les réveils sonneront. Les hommes se lèveront et reprendront leurs activités habituelles. Certains même seront en retard.

Et pendant ce temps-là, le temps ce sera arrêté. Donc concrètement, le temps peut bien s’arêter, ça ne changera pas grand chose. Même, le temps est peut-être déjà arrêté.

Mettons maintenant, qu’une personne puisse stopper tout mouvement de l’univers pour une durée indéterminée, mais que lui n’en soit pas affecté. Il pourrait dès lors circuler. Pas bien loin, il faudrait qu’il puisse utiliser des objets imobilisés pour aller plus loin. Et l’air, immobilisé autour de lui, serait comme une espèce de pâte visqueuse et gluante, quasi-irrespirable puisque les molécules immobiles ne se laisseraient pas aspirées par les poumons de l’homme. Quant à nous, ça ne nous affecterais pas, nous n’en aurions pas conscience, il y aurait un instant puis ….. puis le suivant.
Le temps toujours égal à lui-même.

Pas de conclusion hâtive.

Standard
Uncategorized

Elle

Jolie, belle, sublime, magnifique, malicieuse, maligne, intelligente, merveilleuse, exceptionnelle, mystérieuse, magnétique, unique, drôle, sensible, réfléchie, exhaltée, ouverte, compréhensive, adorable, adorée.

Standard