Uncategorized

Vvvvvvvv

Vvvvvv, bruit du portable qui vibre.
Les histoires plus ou moins agréables commence toujours par un portable qui vibre. Par un sms incompréhensible qui laisse libre court à l’interprêtation.

Alors tu en profites, tu écris quelquechose à double sens “greplongdanlamarocan” tu tapotes sur le microclavier du téléphone. On se croirait à Londres, “les Français parlent aux Français : Georges est allé chez le coiffeur je répète Georges est allé chez le coiffeur”.

En face tu ne sais pas si on comprend, si on interprête correctement. Des fois tu hésites avant de l’envoyer, peut-être est-ce trop explicite, on risque de tout comprendre alors tu enlèves quelques caractères supplémentaires.

Tu te plais à imaginer que si tu avais changé une lettre l’avenir eut été différent. Mais de toute façon tu ne l’aurais pas changée car tel est ton destin. “Agis un peu” qu’on te dit. Mais toi cette idée d’agir, même quand elle ne fait que t’effleurer t’effraie, il est plus facile de se laisser porter par le courant. Ca ne mène nulle part, mais tu te dis que c’est probablement mieux que d’aller dans un endroit sordide et puant d’où l’on ne peut se sortir qu’à coup de griffes et de crocs. Tu te dis que si tu y tombes quand même c’était ton destin.

Alors tu te demandes si on peut vraiment faire confiance au hasard et si en face on comprend ce que tu veux dire. Si les lettres absentes n’ont pas tout dénaturé, rendant les sous-entendu déjà bien cachés absolument invisibles.

Alors tu as peur et tu te demandes si tu ne vas pas agir cette fois, te pencher et agir.
Mais quand arrive le moment attendu, tu te dis que finalement, le hasard est peut-être aussi bien…

Standard

One thought on “Vvvvvvvv

  1. Thanatos says:

    Et après tu te dis “Ptin, si ca se trouve j’aurasi du l’envoyer, ca aurait ptète marché”… Et tu fiinis par oublier, parce que bon, hein, ca commence a bien faire !

Comments are closed.