Uncategorized

Grandeurs

Le Grand Hall de la Cité des Doges.

J’avais commencé une description du Grand Hall de la Cité des Doges. Un long couloir de 50m de largeure, de 200m de hauteur et de près d’un kilomètre de longueur. Les deux parois du couloirs, les deux façades de métal poli. Des terrasses un étage sur deux. Des fleurs sur certains, qui pendouilleraient dans le vide. Tout en haut, à quelques mètres sous la verrière qui sert de toit, les terrasses de l’élite de la Cité, des branches d’arbres sont visibles d’en bas.

Au sol, des tas de gens qui marchent en tout sens, vaquant à leurs occupations. Ils circulent sur un sol en marbre. Un kilomètre de marbre en longueur.

Le rez-de-chaussée de chacune des façade est en arcade, les colonnes sont en verres. A l’intérieur des boutiques ou des publicités. Certains sont des ascenseurs-tubes.

Mais ça ne rend pas du tout ce que je suis en train de contempler.

J’ai essayé de le dessiner aussi. Mais je n’ai absolument aucun talent pour le dessin.

Je m’approche d’un pilier-kiosque à information. Il devrait me reconnaître avec mon badge. Mais cette fois ne semble même pas avoir perçu ma présence.

“Il ne vous voit pas, vous êtes électroniquement invisible”, me dit la voix, “marchez sur 18 colonnes et prenez l’ascenseur, lui seul vous reconnaîtra.”

Je n’ai pas le choix, alors je m’execute.

Standard

One thought on “Grandeurs

Comments are closed.