Uncategorized

Chute

De dos, je marche à reculons sur le tapis roulant. Sensation agréable d’être projeté à l’infini. Ca la fait rigoler, c’est agréable, de voir son sourire.

Faire durer ce moment de joie le plus longtemps possible. Mais le tapis roulant n’est pas infini. Inexorablement, il file, défile, se déroule.
Trop vite.
Trop lentement n’aurait pas créé cette situation de bonheur discret.

Mon pied gauche tâte le terrain à l’arrière, pour sentir en un centième de seconde que l’on est arrivé au bout, que je contre le déséquilibre, que je me rattrappe, puis elle a la suite dans mes bras.

Moment d’inatention, grisé par la vitesse j’oublie qu’il faut que je veille. Je suis déséquilibré, je tombe. Elle rit. D’un joli sourire.

Encore raté.
Mais pour rien au monde je ne me déferais de ces moments discrets.

Standard