4 thoughts on “Monochrome

  1. Jeuf says:

    Plus sérieusement, je cherchais une méthode pour confirmer ou infirmer l’hypothèse selon laquelle l’univers n’est qu’un ordinateur géant effectuant des calculs des trajectoires et propriétés des particules qui y sont. En fait, il suffit d’une expérience à réaliser : prenons un supraconducteur, imposons une tension non nulle à ses bornes. Mettons en série un ampérmètre parfait (sans résistance interne, cela doit être possible avec des supraconducteurs). L’ampermètre va afficher le courant I=U/R, avec R=0. Selon les lois qui régissent l’univers, l’ampermètre devra afficher le courant qui passe dans le système. Or il y a une division par zéro à effectuer, et à ce moment là, si l’univers est un ordinateur, il devrait buguer, planter, s’arrêter. Sinon, tout continue normalement.

    Quel rapport avec le post de Zamzam, me demanderez-vous? aucun, c’est évident.

  2. Encore Jeuf says:

    Sinon, selon une nouvelle de jeunesse d’Asimov, et pour déplacer la question de “pourquoi un univers plutôt que rien?”, l’univers aurait été créé par une entité pensante et puissante qui elle-même ne sait pas comment elle a été créée. Elle a beau eu y réfléchir, elle ne le trouve pas. Alors elle eu l’idée de créer un univers où les êtres évoluent, pour peut-être accéder à un niveau d’intelligence qu’elle n’a pas. Elle sélectionne à leur mort les meilleurs cerveaux (les autres âmes sont anéanties) pour les engager à réfléchir à la question : d’où vient cette entité? (Il faudra que je la relise, cette nouvelle…je ne suis pas complêtement sûr de cette configuration) Pour donner suite à mon précédent propos, si l’univers bugue à la division par zéro, alors cela prouve que n’est pas une entité sujette aux angoisses métaphysiques qui a créé l’univers, car l’univers non-numérique saurait faire des divisions par zéro, cette hypothèse est infirmée. À moins que cette entité ai engendré l’univers par l’intermédiaire d’un ordinateur qu’elle a fabriqué. Mais à ce moment là, quel intérêt pour elle de passer par un ordinateur? Et comment aurait-elle découvert le concept d’ordinateur venant des créatures de cet univers? Le mystère reste entier.

  3. Bergson & Heinsenberg says:

    Bergson : Pourquoi quelque chose plutôt que rien ? Mais peut-il ne rien avoir ? Heinsenberg : Pour calculer ses états futurs, l’Univers a besoin de connaitre simultanément la position et la vitesse de toutes les particules élémentaires qui le composent, ce qui est mathématiquement impossible (principe d’incertitude)

Comments are closed.