Uncategorized

Votre attention, s’il vous plaît

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

L’heure est grave. Oui, très très grave.
On savait que les poufs étaient très présentes parmi nous. Dans les rues, les écoles, les collèges, les lycées et même à la fac à ce qu’il parait.
Elles avaient leurs journaux : Jeune et Jolie, 20 ans et autre Biba. (Mais avouez quand même que quand vous revenez d’un voyage et que quelqu’un a un J&J dans son sac vous rigolez bien)

Elles ont désormais leur chaîne de télé (dès le premier septembre sur le canal 99 pour ceux qui auraient Numéricable) Pou… euh…Filles TV (non il n’y a pas encore de lien officiel, juste celui-ci vers le site de Lagardère qui est au moins contrôlé par le Gang International des Pouffes (ceux qui publient Seventeen aux USA)).
Notez le “Une chaîne girlie ancrée dans la réalité, qui répond aux attentes et aux intérêts des filles.” ou encore “un habillage coloré avec des tons pop et ondulants et un jingle électro-pop” qui n’augure que des bonnes choses.

Je vous laisse découvrir la grille des programme quasiment entièrement squattée par AB Production (mais c’est chouette je vais pouvoir revoir Hélène et les Garçons… toute mon enfance)

Pendant que vous faîtes tout ça, et en espérant que les présentatrices seront à l’image de ma Britney chérie, je vais faire un devis pour faire installer un abris anti-atomique dans ma cave.

On est jamais trop prudent avec les pimbêches.

Standard

5 thoughts on “Votre attention, s’il vous plaît

  1. J’espère que cette catégorie ridiculement prétentieuse de femelle est en expansion dans le cas où elle a l’aversion de procréer, cela freinera ainsi la prolifération de l’espèce humaine.

  2. ZamZam says:

    Les pouffes étant la principale cible des mâles reproducteurs, je doute que vous poursuiviez en ce sens on cher Leviathon

  3. Léviathon says:

    Allons, vous savons comme elles sont superficielles. De là s’occuper d’un sale marmot qui chiale et tout, elle n’en voudront pas, et je les comprends. Elles utiliseront alors tous les moyens de contraceptions mises à leur disposition, et tant mieux.

  4. Colonel de Saint-Potron says:

    en tant que militaire, je m’offusque de ce peu de confiance acoordée à Lagardére. On en a collé au trou pour moins que ça.

Comments are closed.