Uncategorized

C’est à ça

… que la vie devrait ressembler.

Finir à midi, aller manger un sandwich grillé à la Brioche Dorée, place Pigalle où ils vous rendent la monnaie sur les tickets restaurants, puis raccompagner un copain en métro jusqu’à Villier, poursuivre jusqu’à Etoile, changer, ligne 1 direction Chateau de Vincennes. Descendre à la station suivante puis les Champs Elysées, arriver au rayon DVD de la FNAC juste au moment où Dark Vador lance “I am your father” et se rendre compte que les combats au sabre laser c’est bien vieillot à côté de la Matrix Attitude. Sortir et bifurquer au niveau du Rond-Point pour rejoindre la Seine et le Pont Alexandre III. Déboucher face aux Invalides que l’on attendait pas là, marcher, marcher, Assemblée Nationale, Boulevard St Germain.

Pour arriver à 13h43 devant le Mk2 Odéon, seul cinéma de la compagnie Gaumont/Mk2 à diffuser Steamboy (eh oui, réduction avec Carte Imagin’R oblige et puis même, si j’avais voulu aller ailleurs, il eut fallu que j’aille aux Halles ou au moins jusqu’à Bercy… et les séances étaient à 14h30).

On m’a dit dernièrement que Disney ne ferait plus de dessin-animé en deux dimensions. Eh bien, ça n’est pas plus mal, laissons ce soin aux japonais, ils font ça très bien.
C’est un film très bien. On rigole un peu (J’adore Scarlett) on pense beaucoup (multiples réflexions sur la science et son rôle, sur la guerre qui utilise toutes les technologies disponibles, sur l’utilisation capitaliste de la science, bref, sur la science), l’histoire est basique mais pas ennuyeuse pour deux sous, l’atmosphère steampunk est prenante et lorsque l’on sort de la salle, on est presque étonné que des volutes de vapeur ne jaillissent pas des roues des bus et du métro.

Faire tout ça tout seul parce que les autres vous aurait ennuyé, rentrer chez soi et se dire que la vie est quand même vachement fade, qu’heureusement que toute cette journée a existé pour égayer cette triste semaine triste.
Se dire aussi que cela a demandé un minimum de préparation la veille et que vous pourriez recommencer ça un autre jour si l’envie vous en prend.

Ce soir, je vais tester l’escrime, peut-être pour la dernière fois de ma vie.

Par ailleurs si vous avez des idées de cadeau pour une jeune fille atteinte du syndrôme de Peter Pan et qui atteint ses 20 ans ce lundi 27 septembre, je suis preneur.

Standard

3 thoughts on “C’est à ça

Comments are closed.