Uncategorized

Back to civilisation

Vous vous rappelez de sa voix qui parlait un peu du nez quand elle chantait “Moi qui brûlait ma vie” au début de chaque prime de la première saison de la Star Académy ?

Sur le disque de la Star Ac, elle chantait “Paris”. (devinez où vous pouvez l’écouter…)

Me voilà de retour à Paris et, en repensant au texte sur demain=?=Aujourd’hui, je me suis rendu compte combien ma mentalité de petit parisien m’avait fait oublié que 40 millions de français vivaient encore en province et que là-bas, du moins dans la campagne, la ville on en veut pas.
Et moi, contrairement à près de 50 millions de français, c’est en ville que je me sens le mieux, j’ai toujours aimé la ville et le déménagement qui m’a frappé juste après mon oral de français du bac (ça remonte à loin j’ai l’impression alors que ça fait quoi ? deux ou trois ans à peine ?) bien qu’un triste déchirement, était une relative libération.

Elle, c’est Olivia Ruiz. Maintenant elle ne chante plus pour la Star Ac, elle est indépendante et même si ce qu’elle chante n’a rien d’extraordinaire (certaines chansons ressemblent vaguement à du Tryo, d’autres un peu plus énergiques, une ou deux en anglais) ça se laisse agréablement écouter. (Pour ceux que l’attente sur eMule ne rebute pas, l’album s’appelle “J’aime pas l’amour”)

Standard