Uncategorized

Musique

J’ignore si c’est moi qui ne regarde que les mauvaises coupures publicitaires ou si c’est comme ça tous les ans à l’approche de Noël, mais j’ai comme l’impression que nos chanteurs adorés ont un grand besoin urgent d’argent facilement dépensable qu’ils comptent gagner en nous faisant acheter des disques de “leur premier Best Of” de chansons déjà entendu vingt fois (minimum).

Entre Robbie Williams, Britney Spears, Shania Twain, Michel Sardou et autres Michel Fugain, n’y aurait-il que Gwen Stefani (qui à l’instar de Madonna et de Christina Aguilera a adopté le style “femme des années 20”) pour nous sortir un nouveau disque ? (via Mr Peer)

Je ne suis pas suffisament fan des autres pour déceler dans les playlist des disques des chanteurs ci-dessus mentionnés les nouveautés mais Britney Spears nous offre son nouveau single “My Prerogative” dont le clip me donne des frissons à la colonne vertébrale chaque fois que je le vois (enfin bon, j’exagère peut-être un peu… mais si peu) et que tout le monde a déjà probablement sur son disque dur (sauf moi évidemment) puisque, quand on est fan et que le titre n’est pas vendu dans le commerce mais que l’on est pas assez fan pour savoir qu’un album va sortir d’ici deux semaines et qu’on a envie de l’écouter c’te chanson, c’est la seule solution.

D’ailleurs ça sert à quoi les Best-Of ?
Ca existe encore les gens qui achètent des CD de compilation alors que lesdites chansons sont sur votre disque dur depuis 5 ans au moins, ou même, qu’un ami possède le CD et qu’à titre privé (évidemment) vous copiiez les meilleurs titres pour pouvoir les écouter dans votre voiture afin de vous rendre au boulot en musique ?

Moi je dis, sortir des Best-Of, c’est une incitation au téléchargement…

Standard