Uncategorized

Pfff

Hier (ou avant-hier je ne sais plus) je disais que le net était une extension du réel (cette phrase n’est pas supposée compréhensible, mais si vous vous en faîtes une interprêtation, c’est tant mieux pour vous).

J’en suis toujours convaincu. Surtout du au fait que finalement les gens sont aussi décevants en virtuel qu’en réel.

Sinon, si vous pensez que je suis un psychotique schizophrène à tendance dépressive, bah d’un côté ça me contente, mais finalement, non. Pour être plus exact, je dirais que je m’en fous un peu.

Standard