Uncategorized

Dream

Un amphi. Sur chaque gradin, deux tables séparées par un escalier central. Le bord de la table près de laquelle je me trouve est graduée, de 1 à 10, une extrémité comporte une face souriante, l’autre une face grimaçante stylisée.

Je jette un coup d’oeil vers la table de l’examinateur qui m’accorde, d’un signe de tête, le droit de rester pour observer la suite de l’épreuve.

Ils sont quatre ou cinq, peut-être plus autour de la table. J’ignore ce qu’il y a dessus, mais ce sont surement des objets indispensables en pharmacie. Une odeur d’éther se répand. Je ne me sens pas très bien, je vacille, je m’asseois sur la marche qui sépare ce gradin du gradin inférieur.

Elle vient me voir et me dit qu’il ne faut pas que je m’inquiète, que je n’ai pas de souci à me faire. Elle attrape une mèche de ses longs cheveux noirs et me chatouille dans le cou. Je lui souris.

L’examinateur annonce la fin de l’épreuve. On se retrouve à l’extérieur. Elle, adossée contre un mur, attend que je vienne lui parler.

Elle me dit qu’elle ne comprend plus son copain. Qu’il rentre toujours quand elle sort. Qu’elle n’arrive pas à saisir ce qu’il veut, ni pourquoi quand il lui arrive de le saisir. Elle me dit que j’aurais pu faire l’affaire mais qu’elle m’aurait encore surement moins bien comprise, que je n’aurais pas non plus été assez. Assez ? Elle ajoute que je finirais bien pas trouver.

L’épreuve reprend sur les tables gradué. L’examinateur à lunette vient me voir et me dit que je manque de confiance en moi. Qu’avec de l’assurance on passe pour beaucoup plus beau que l’on est en réalité. Je ne sais pas si elle a entendu mais elle se retourne, me regarde et approuve d’un signe de tête.

Le bruit de la théière, de l’eau qui bout, de la vapeur qui siffle en sortant du bec. Je viens de me réveiller, ça n’était qu’un rêve.

Standard

One thought on “Dream

Comments are closed.