Uncategorized

Politique

Si j’avais le temps et que ça à faire, je pense que je lancerais un mouvement sobrement intitulé “NON à la Constitution Française de 1958”, je lirais la Constitution Française en entieret j’y débusquerais tout ce qui est mal et anti-démocratique et anti-social et qui ne sert à rien et toutes les autres choses qui peuplent notre chère Constitution (qui parmi les lecteurs, l’a lue au-delà du Préambule ? (Paxa ne compte pas, lui, il a pris plaisir à la lire)).

Et puis après on l’abolirait et on mettrait le cahos dans toute la France, ça sera cool on pourra faire ce qu’on veut, ce sera la liberté !

Je recrute dès aujourd’hui. (Chupa Chups offertes aux 20 premiers adhérents)

Standard
Uncategorized

Vulgus Mathématicus

Chez ma grand-mère, tout à l’heure, je lisais Science & Vie, journal auquel elle est abonnée (moi je suis abonné à La Recherche, donc quand je vais chez elle ça me change (et c’est calculé pour)) et au sujet duquel elle s’émerveille tous les mois à propos de la génétique, des théories cognitives et du fabuleux monde de la physique théorique, allant même jusqu’à m’appeler à 2130 sur mon portable pour me demander quelle est la vitesse de la lumière (heureusement que vous avez pas une grand-mère pareille hein ?).

Enfin bref, il y avait un énorme article sur le pourquoi et surtout l’hypothétique comment relier la physique relativiste et la mécanique quantique. Parce qu’il se trouve que ça n’est pas super simple, tant et si bien que c’est l’un des plus gros problème de physique théorique depuis une centaine d’années (exactement en fait) et qu’à sa mort, Einstein (qui est l’instigateur de ce problème) cherchait toujours la solution…

Cet article relativement bien fait (d’un autre côté, ça fait 2 ans que je fais de la physique et des maths intensivement et que j’ai quelques vagues notions du problème donc je n’ai pas réellement un regard de profane sur les choses et il est donc un peu plus difficile de juger) était suivi d’un autre sur la nécessité immédiate d’une vulgarisation de tous ces phénomènes physiques qui ont maintenant 100 ans (ou un peu moins comme la mécanique quantique), sans forcément entrer dans les détails ou le formalisme mathématique rébarbatif (moi je trouve pas ça rébarbatif, mais je comprends très très très bien qu’on puisse trouver ça super relou) mais en expliquant qu’aujourd’hui, votre platine laser, votre GPS et, si j’en crois l’article, près du tiers du PIB des Etats-Unis, sont engendrés à l’aide des constantes de Planck. Le journaliste poursuivait en déplorant que, malgré une documentation de vulgarisation fournie (sans pour autant être surabondante, il ne faut pas non plus exagérer), les gens ne soient pas plus curieux que ça des objets qui les entourent et que peut-être cela était du à ce que les élèves au lycée trouvaient la physique super chiante et que les formules à apprendre par coeur, ça les ennuie vachement (ça n’est pas moi qui vais les en blâmer !). Je passe évidemment sur tous les problèmes posés dans la communauté des physiciens où, parait-il, il est encore de nos jours très mal vu de vulgariser.

Evidemment, je ne vais pas apporter de réponse à ce problème, ce serait trop simple et vous n’auriez même pas le loisir d’y réfléchir par vous même à ce problème. Je ne vais pas non plus me lancer dans de la vulgarisation de physique, ça me plairait bien remarquez, mais je ne sais pas si j’ai le temps de me lancer là-dedans. Ecrire un article de physique simplifiée, ça ne se fait pas en 5 minutes comme écrire un billet sur un blog, il faut penser à celui qui n’a aucune notion et à celui qui en a quelques unes et veiller à ne pas prendre le second pour un abruti tout en ne noyant pas le premier dans une piscine.

Ce que je me demandais surtout, et, un jour qu’un blogueur ami de mon père était venu à la maison, il m’avait évoqué la même question, c’est de savoir s’il est réellement possible de vulgariser les maths (le blogueur en question, qui ignore l’existence de ces pages, me disait qu’il n’y avait pas beaucoup de blogs qui parlaient de maths et que ce pourrait être une idée d’en ouvrir un).
Une suite, une transformation, une dérivée de fonction, une intégrale, une série, un groupe, un vecteur, un opérateur c’est difficile de mettre des images dessus, de ne pas sombrer dans l’accumulation de symbole plus ou moins cabalistiques. Là, comme en physique, les applications sont nombreuses, mais alors qu’en physique classique (je ne parle pas de la physique théorique où on a le même problème) on peut toujours trouver une image du monde réel (c’est possible également en maths, mais c’est rare (enfin j’y pense, ça n’est pas si rare)), là, il faut souvent aller chercher un truc biaisé et tordu pour illustrer telle ou telle théorie ou utilisation.
Est-ce possible donc ? Est-ce que ça séduit quelqu’un de lire des maths simplifiée ? Est-ce que ?

Tag :

Standard
Uncategorized

Ciné

Via le Pierrutron informatique sur Quarante-Deux.Org, un petit truc amusant en attendant la sortie de l’Episode III :

Démarrer>exécuter “telnet” pour ouvrir un terminal
Puis entrez :

Telnet> o towel.blinkenlights.nl

Attention, c’est en anglais !

Et comme au passage en cherchant les corrigés des CCP de l’année dernière (que j’ai pas trouvé d’ailleurs (d’ailleurs si vous trouvez juste le sujet de 2004, je prends aussi hein, même sans corrigé, en physique si possible)) je suis tombé sur elle et que ça m’a fait marrer, bah je linke à tout va, je linke, je linke juste qu’à ce que mes petits yeux se ferment…

Standard
Uncategorized

ABC – HBO – CBS

Alors qu’Alias sombre à nouveau dans les tréfonds du néant (Sark raconte ça bien mieux que moi (attention spoilers)) et que j’espère que le douzième épisode va rattrapper le onzième qui était absolument déplorable, alors que Lost est redifusé sur ABC en attendant le dix-huitième ou dix-neuvième du 14 Avril, je devrais finir ma phrase.
Pendant ce temps là donc, je regarde Desperate Housewives, je fais des infidélités à ABC et je vais au cinéma.

Sur CBS d’abord, la chaîne qui diffuse CIS (Les Experts) j’ai tenté de regarder Numb3rs, une série policière avec un mathématicien fou à l’intérieur qui trouve le modèle pendant les 5 premières minutes, se trompe plus ou moins pendant les 30 minutes suivant, trouve son erreur à 10 minutes de la fin. Et pendant ce temps là, son frère au FBI il est avec son équipe (avec notament la fille qui jouait dans Sliders) et ils suivent la mauvaise piste, puis la bonne, puis ils arrêtent le méchant pas beau.
Dans le genre simplet bah, je ne sais pas si on fait mieux. J’en suis à l’épisode 3, je ne sais franchement pas si je vais regarder le 4…

Sur HBO ensuite, une Clooney-Soderbergh Production, un peu real-tv, basée sur de l’impro, où l’on suit 3 jeunes comédiens qui jouent leurs propres rôles dans le monde de Hollywood. Le premier épisode vient de me séduire et ça, c’est rare pour les premiers épisodes ! Je n’ai pas de sous-titres donc je dois manquer la moitié des bons mots, mais c’est pas grave, j’ai au moins 50%. A l’occasion, j’essaieras peut-être de faire un transcript. Ou pas.

Sur Jimmy, rediffusion d’épisodes de MI-5, des espions anglais du… du… MI-5 bien sûr ! Loin du rêve aliasien, là, c’est plutôt du genre réaliste. Alors, forcément, on rêve moins, mais quand on voit ce qu’est devenu Alias, bah, on se réjouit d’avoir un petit truc comme ça à se mettre sous la dent.

Quant à Desperate Housewives sur ABC, c’est toujours aussi charmant. Mangez en.

Question ciné, Captain Sky Et Le Monde De Demain, c’est très joli, c’est amusant et ça ressemble à un bon Black et Mortimer. Sinon, Finding Neverland (on en profite pour remercier Titechoups de m’avoir quasiment forcé à aller le voir), c’est joli aussi et ça fait même pleurer ZamZam (et vous avez le droit de trouver ça ridicule quand un type seul pleure dans une salle de cinéma (évitez la salle 11 du Gaumont Ambassade : les enceintes font scritch scrotch et le projectionniste à tendance à mal cadrer l’image sur l’écran.))

Standard