Uncategorized

Vulgus Mathématicus

Chez ma grand-mère, tout à l’heure, je lisais Science & Vie, journal auquel elle est abonnée (moi je suis abonné à La Recherche, donc quand je vais chez elle ça me change (et c’est calculé pour)) et au sujet duquel elle s’émerveille tous les mois à propos de la génétique, des théories cognitives et du fabuleux monde de la physique théorique, allant même jusqu’à m’appeler à 2130 sur mon portable pour me demander quelle est la vitesse de la lumière (heureusement que vous avez pas une grand-mère pareille hein ?).

Enfin bref, il y avait un énorme article sur le pourquoi et surtout l’hypothétique comment relier la physique relativiste et la mécanique quantique. Parce qu’il se trouve que ça n’est pas super simple, tant et si bien que c’est l’un des plus gros problème de physique théorique depuis une centaine d’années (exactement en fait) et qu’à sa mort, Einstein (qui est l’instigateur de ce problème) cherchait toujours la solution…

Cet article relativement bien fait (d’un autre côté, ça fait 2 ans que je fais de la physique et des maths intensivement et que j’ai quelques vagues notions du problème donc je n’ai pas réellement un regard de profane sur les choses et il est donc un peu plus difficile de juger) était suivi d’un autre sur la nécessité immédiate d’une vulgarisation de tous ces phénomènes physiques qui ont maintenant 100 ans (ou un peu moins comme la mécanique quantique), sans forcément entrer dans les détails ou le formalisme mathématique rébarbatif (moi je trouve pas ça rébarbatif, mais je comprends très très très bien qu’on puisse trouver ça super relou) mais en expliquant qu’aujourd’hui, votre platine laser, votre GPS et, si j’en crois l’article, près du tiers du PIB des Etats-Unis, sont engendrés à l’aide des constantes de Planck. Le journaliste poursuivait en déplorant que, malgré une documentation de vulgarisation fournie (sans pour autant être surabondante, il ne faut pas non plus exagérer), les gens ne soient pas plus curieux que ça des objets qui les entourent et que peut-être cela était du à ce que les élèves au lycée trouvaient la physique super chiante et que les formules à apprendre par coeur, ça les ennuie vachement (ça n’est pas moi qui vais les en blâmer !). Je passe évidemment sur tous les problèmes posés dans la communauté des physiciens où, parait-il, il est encore de nos jours très mal vu de vulgariser.

Evidemment, je ne vais pas apporter de réponse à ce problème, ce serait trop simple et vous n’auriez même pas le loisir d’y réfléchir par vous même à ce problème. Je ne vais pas non plus me lancer dans de la vulgarisation de physique, ça me plairait bien remarquez, mais je ne sais pas si j’ai le temps de me lancer là-dedans. Ecrire un article de physique simplifiée, ça ne se fait pas en 5 minutes comme écrire un billet sur un blog, il faut penser à celui qui n’a aucune notion et à celui qui en a quelques unes et veiller à ne pas prendre le second pour un abruti tout en ne noyant pas le premier dans une piscine.

Ce que je me demandais surtout, et, un jour qu’un blogueur ami de mon père était venu à la maison, il m’avait évoqué la même question, c’est de savoir s’il est réellement possible de vulgariser les maths (le blogueur en question, qui ignore l’existence de ces pages, me disait qu’il n’y avait pas beaucoup de blogs qui parlaient de maths et que ce pourrait être une idée d’en ouvrir un).
Une suite, une transformation, une dérivée de fonction, une intégrale, une série, un groupe, un vecteur, un opérateur c’est difficile de mettre des images dessus, de ne pas sombrer dans l’accumulation de symbole plus ou moins cabalistiques. Là, comme en physique, les applications sont nombreuses, mais alors qu’en physique classique (je ne parle pas de la physique théorique où on a le même problème) on peut toujours trouver une image du monde réel (c’est possible également en maths, mais c’est rare (enfin j’y pense, ça n’est pas si rare)), là, il faut souvent aller chercher un truc biaisé et tordu pour illustrer telle ou telle théorie ou utilisation.
Est-ce possible donc ? Est-ce que ça séduit quelqu’un de lire des maths simplifiée ? Est-ce que ?

Tag :

Standard