Uncategorized

Compter

Ou “comment les mathématiques influent sur l’état physique d’une civilisation

Lorsque nous faisons des abdos, en général, on se fixe comme objectif “50”.

Pourquoi 50 ? Eh bien tout simplement parce que nous comptons en base 10. On peut noter B = 10 et nous disons que nous en faisons 50 parce que cela est la moitié du carré de B. (le carré de B, B² = 100 et la moitié de 100 c’est 50). Ce nombre nous semble tout bonnement parfait parce que 5 est la moitié de 10 et qu’en plus il y a un zéro à la fin. Donc on râle mais on les fait nos 50 abdos.

Maintenant, imaginons que notre système se soit basé sur une base 12. Au lieu de seulement 10 signes (à savoir 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9) nous en aurions 12 (à savoir 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9,£,$) et nous compterions de cette façon : 9 + 1 = £ ; 9 + 2 =$ ; 9 + 3 = 10. Mais le “10” écrit ici ne signifierait pas que nous avons “dix” mais que nous avons “douze”. Pour calculer simplement ce que signifie en “nombre d’entité” (c’est à dire en fait en base 10) un nombre écrit en base 12, il suffit de multiplier le chiffre le plus à droite par 1, de l’additionner au nombre juste à gauche multiplié par 12, puis de l’additionner au nombre juste encore à gauche multiplié par 12² etc…

Ainsi, pour ceux qui suivent, “4£1$1” en base douze représente “1*1 + $*12 + 1*12² + £*12^3 + 4*12^4” Ce qui nous fait 100501 (pour le calcul, j’ai pris évidemment * comme symbole de la multiplication, £ pour 10 et $ pour 11)

Mais revenons à nos moutons. Imaginons maintenant que notre civilisation (comme les mayas) se soit basée sur une base 12. Ou aurait alors eu B = 12. Comme on aurait eu la même mentalité, on aurait tout bonnement choisi comme objectif pour nos abdos la moitié du carré de B. Le carré de B (12²) s’écrit en base 12, comme de par hasard, 1*12² + 0*12 + 0*1 = 12² donc en base douze : B² = 100. Qui signifie “cent quarante-quatre”. On aurait pris la moitié, c’est à dire “soixante-douze” ou encore en base 12 : 60.
Reprenons ça autrement : on a B = 12. On prend la moitié de 12 : 6, et on lui colle un 0 derrière. On a alors à faire 60 abdos avec 60 exprimé en base 12. Donc en nombre en base 10 d’abdos, on va en faire 6*12 + 0*1 = 72.

Ainsi donc, si nous avions été une civilisation qui comptait en base 12, nous ferions 72 abdos en nous plaignant mais en les faisant, de la même manière que de nos jours on se plaint quand on en fait 50. Nous serions donc plus musclés du ventre (et vu que c’est pareil pour les autres mouvements, nous serions plus sportifs). La barre mythique des 10s pour le 100m n’aurait aucun sens. De toute façon, nous courrions le 144 m.

Standard

7 thoughts on “Compter

  1. ZamZam says:

    Tous les vendredi soirs à l’escrime. C’est en en faisant vendredi soir dernier que j’ai pensé à ça.

  2. ZamZam says:

    Si je me base sur le record actuel qui est de 9.78s pour 100m, à supposer qu’il puisse maintenir ce rythme sur 44m supplémentaires, il lui faudrait 14.08s en base 10 soit 12.0£s en base 12. La barre mythique du 12 n’a donc jamais été franchie.

  3. D’accord. Mais deux autres phénomèens entrent en compte. Le fait que ça soit plus fatiguant de faire 200m que 100m, et donc la vitesse sur un 200m est plus faible (mais pour un 144?). Mais d’un autre coté, il y a le départ qui fait perdre du temps. Si on faisait courrir les gens sur un 110m, et on mesurerait la temps entre le 10ème et 110mètre, le départ n’aurait plus d’influence sur la vitesse moyennes, et les sportifs ne serait plus stressés par cet angoissant départ.

  4. Hulk says:

    Il n’empêche que les espagnols, par définition moins costauds que les mayas, ont ratatinés ces derniers. Vous me direz ils ont été aidés par le virus de la grippe. Un sacrément costaud celui là!

Comments are closed.