Uncategorized

Veronica Mars, you know what they say… she’s a marshmallow.

Ainsi donc aujourd’hui, en suivant les conseils toujours avisés d’[EDUSA], j’ai regardé le premier épisode d’une série avec une héroïne blonde. (A votre avis elle a quel âge ?[1])

Kristin Bell

Alors elle, c’est Veronica Mars, son papa est ancien shérif de Neptune (une ville des Etats-Unis, pas la planète) désormais détective privé, sa maman, elle a disparu à l’époque où le père a perdu son poste, son petit copain… en fait elle n’a pas de petit copain, le dernier en date est le fils d’un magnat de l’informatique dont la fille a été assassinée devinez quand ? A l’époque où le père s’est fait viré, c’est même parce qu’il n’a pas su résoudre le cas qu’il a été déchu.

Parmi les très riches vivent les très pauvres, les premiers harcelants les seconds (et Veronica en premier lieu évidemment), le Gang des Motards harcelant tout le monde, les seconds faisant ce qu’ils peuvent pour vivre tranquille. Et V à ce petit jeu elle est très forte, et très drôle surtout !

Evidemment vous pouvez en manger sans modération !

J’oubliais, Veronica Mars passe bien sûr sur… sur… sur… perdu ! Ca passe sur UPN !

Un de ces jours faudra que je crée une catégorie “télé”.

edit : En plus Paris Hilton joue en guest dans le deuxième épisode alors je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus !

[1] Eh ouais, 25 ans !

Standard

2 thoughts on “Veronica Mars, you know what they say… she’s a marshmallow.

Comments are closed.