Uncategorized

Est-il intelligent de pirater de manière systématique ?

Il n’y a pas si longtemps, l’infâme Paxatagore m’avait conseillé de joueur à Emperor : Rise Of The Middle Kingdom, un jeu dans la veine de Pharaon mais qui, au lieu de mettre en scène de petits égyptiens constructeurs de pyramides penchées (oU pAs), se passait, comme son nom l’indique fort bien, au pays des petits chinois sous payés.

A l’époque il m’avait même dit qu’il avait acheté le jeu 10 euros, donc je n’avais même pas essayé de le télécharger : d’une part parce que souvent les trucs à 10 euros ne sont pas disponibles en téléchargement, et qu’en plus je n’aurais pas la satisfaction intense de voler quelqu’un. Je m’étais donc dit que dès que j’aurais quelques liquidités, j’irais l’acheter (oU pAs, parce que 10 euros, ça fait 2 places de cinéma). Puis j’ai oublié.

A Megève, chez mes cousins, on a joué à Caesar 3, même principe que les deux jeux précédents, sauf que, comme son nom l’indique fort bien (sont forts chez Sierra hein ?), ça se passe dans les environs géo-historiques de Rome. Mes cousins m’affirment que ce jeu vaut 7$ chez Blockbuster, alors ma soeur me dit : “Bah on pourrait l’acheter !”, ce à quoi je répond, “ou le télécharger”.

Mardi, je décide sur un coup de tête d’aller voir Charlie Et La Chocolaterie, qui est un film très bien, surtout le début en fait moi je trouve, muni d’un gracieux billet de 30 euros (billet qui, vous l’aurez noté, n’existe pas !). La séance est à 1420, et lorsque je débarque sur les Champs, il est 1345, c’est le problème des trains de Garches, on arrive là bas à 1345 ou à 1425, ce qui est fort frustrant, et qui, dans la seconde option, est susceptible de nous faire rater le tiers des pubs et bandes annonces.
Comme j’avais du temps à tuer et que j’avais plein d’argent, je suis aller traînasser chez Virgin pour voir quel est le prix de Caesar III et éventuellement si ils ont Emperor, parce que c’est le dernier de la série il me semble, et que j’aimerais bien y jouer. Pas d’Emperor, ni chez Virgin, ni à la FNAC des Champs, ni à la FNAC des Ternes (la fille au comptoir me l’a confirmé, on peut le commander, mais je ne suis pas du genre à commander moi), y avait Caesar III et, juste à côté, un autre jeu recommandé par l’Infâme, Zeus et son aimable extension, Poséidon, qui, vous l’aurez deviné (c’est un jeu Sierra alors forcément) se déroule dans le voisinage spatio-temporel de la Grèce Antique.

Comme il était à 9 euros, je l’ai acheté puis, dans le métro en rentrant (entre temps j’ai vu mon film), je me suis dit que j’aurais pu le télécharger gratuitement sur internet. Puis je me suis dit qu’en fait, l’effort d’aller chercher où le trouver, puis d’attendre que le jeu arrive, me bouffe la moitié de ma connexion quand je flâne sur le net, qu’en suite j’aille éventuellement chercher un crack, que celui-ci ne marche pas etc… allait me coûter davantage que 9 euros. Je dis davantage parce que je crois que j’aurais été capable de payer 11 ou 12 voire 13 euros pour obtenir la boîte en carton et les 2 CD. Je n’ai aucunement pris en considération les droits d’auteur ou la volonté d’agir dans la légalité ou quoi que ce soit d’ordre moral (parfois je doute d’être pourvu d’une quelconque moralité), j’estime juste avoir agis intelligement économiquement parlant, j’estime même y avoir gagné puisque je n’ai eu qu’à insérer le CD dans le lecteur pour jouer, sans attendre 2 semaines fébrilement pour un truc qui, au final, n’aurait ptèt même pas marché.
De même, je ne comprends pas, quand on a mon âge et que l’on possède une carte Imagin’R payée par ses parents, que l’on préfère télécharger des DivX plutôt que d’aller au cinéma. Le fait de voir un film sur grand écran avec un son de bonne qualité, confortablement assis dans un fauteuil, voir les bandes annonces, manger du pop-corn (oU pAs) puis laisser la salle en état sans même avoir à nettoyer les pop-corn que l’on a fait tomber, tout cela ne vaut-il pas les 5,50 que l’on est obligé de donner à la caissière ? J’estime que si, même si c’est pour voir un film naze (d’ailleurs y a suffisament de sources d’informations aujourd’hui pour savoir si un film est vraiment naze à l’avance auquel cas, il ne faut peut-être pas se sentir obligé d’aller le voir… ni même de le regarder sur son ordi…)
Jeux, films, musique ? Bah, la musique, je n’en sais rien, je crois que je ne serais pas prêt à payer un quelconque centime (ou alors très dérisoire, du genre 20 centimes, et je n’ai pas de carte bleu donc je ne pourrais pas payer virtuellement) pour obtenir une chanson. Par contre, je serais bien du genre à payer une fortune pour m’acheter un iPod ou un machin du même acabit qui me permettrait d’acouter de la musique sur mon lit sans être accroché à l’ordi (l’astuce consistant sinon à avoir un casque pourvu d’un fil de 5 mètres de long reliant mon lit à l’ordi).

Quant aux jeux trop chers et impiratables (TrackMania Sunrise par exemple), j’attendrais qu’ils soient moins chers, ou piratables pour y jouer, je suis un type relativement patient.

(En bonus, je ne sais pas si vous vous souvenez de Julie du Bachelor III, celle qui avait fait des photos de charme avant de rencontrer son prince charmant, c’est vrai, j’ai d’ailleurs vu les photos pas plus tard qu’hier, il n’y a rien de passionant là-dedans, j’aurais même pu les montrer à ma soeur si j’avais voulu (à quelle valeur en euro se monte se “vouloir” ?))

Standard