Uncategorized

Manger

J’avais deja fait cette reflexion a plusieurs personnes constituant un entourage assez restreint, comme quoi lorsque l’on est seul, manger devient un objet de preoccupation. J’ai ete eleve dans une famille ou l’on mange a heures fixes (ou plus exactement pendant des periodes horaires determinees : on commence a dejeuner entre midi et 13h, on dine entre 8 et 9h) et donc inconsciemment j’ai le meme comportement ici, le pays ou l’on prend des brunch a 3h alors que c’est sense etre un mix de petit-dejeuner et de dejeuner.

Resultat, 2h avant l’heure fatidique, je me demande ce que je vais bien pouvoir manger, si j’essaie de me preparer quelquechose ou si je vais m’acheter autre chose. Et je ne pense qu’a ca, tout en faisant autre chose, mais en ne pensant qu’a la nourriture. C’est terrible ! Surtout que je me suis rendu compte que pour se faire a manger, il fallait deja posseder les ingredients dans son frigo. C’est-a-dire, aller au supermarche… qui se trouvent tous… ouh… loin ! Et ajoutons que je ne sais rien faire cuire, a part les oeufs (dont la moindre, oui, la moindre, emanation de monoxyde de carborne (synonyme de grille et/ou crame) declenche l’alarme et reveille tout le bloc) et ces choses que l’on met dans l’eau bouillante (pates, riz etc…), ce qui restreint tout de suite les possibilites… Pour finir, precisons que je ne suis pas chez moi et donc n’ose pas consommer ce qui est disponible en trop grande quantite…

Il est 6:24pm, et j’ai faim.

Standard

One thought on “Manger

Comments are closed.