Uncategorized

Creativite

La necessite d’un travail informatiquement techniquement creatif c’est-a-dire qui ne consisterait pas a elaborer un scenario pour un jeu d’aventure ou a refaire le decor de ce blog (tout deux projets dont l’etre en soi navigue somewhere between here and beyond mais qui ne requiert absolument aucune connaissance technique, mais plutot de l’imagination artistique, dont je manque de toute facon cruellement non seulement en ce moment, mais de maniere generale, je me dois de l’avouer) emplit mon esprit.

La raison est tout a fait identifiee, elle a meme un nom, il s’agit de Facebook, et de son demi-frere cache Parano, tous les deux des sites de communautes ancres dans le monde reel, gratuits, chatoyants et addictifs. Autant dire que le Smwhr Network, entreprise non declaree au capital de $532 dont le but ultime est la domination du monde par l’intermediaire d’un reseau d’agents non-hierarchises, est tout a fait interesse.

Concevoir ce genre de site n’est pas extremement complique, a condition de savoir quels outils utiliser.
Commencons tout de suite par dire que j’ai longtemps trouve que le PHP etait un langage absolument merdique, du moins tel quel, jusqu’a ce que ce cher Paxa invente la valeureuse classe “alpha” permettant de jouer avec des objets et MySQL comme si ils s’agissaient de petits pain tresses au saindoux que l’on peut acheter a la boulangerie de St Felix. Mais en fait, ma desappreciation est plutot stupide parce qu’elle concerne d’abord la facon de programmer pour le web et qui consiste essentiellement en du traitement de formulaire, ce qui est ennuyer a coder, en plus de demander 18 pages pour la moindre action a effectuer (ou une seule vaguement illisible). En plus, je me sens tout nul chaque fois que j’utilise alpha parce que je n’ai absolument aucune idee de ce qu’elle fait vraiment ni de la maniere dont elle se comporte dans des cas vraiment extremes, par exemple si deux personnes modifient le meme objet au meme moment, ou si un grand nombre d’objets sont charges en memoire a un moment donne.
L’outil alpha est fabuleux dans le cas de ce genre de site, puisqu’il permet de recuperer quelquechose dans une base de donnee et de le transformer en un objet informatique (qui d’ailleurs s’appelle un objet) hyper facile a manipuler, puis a le remettre dans sa base de donnee juste comme ca sans avoir a se preoccuper de savoir si il a le bon nombre de parametre ou quoi que ce soit (la rigidite des bases de donnees…).
La ou j’ai un autre probleme c’est que je ne sais pas comment MySQL marche (notament avec PHP). En particulier, je me demandais cette apres-midi (pendant que j’espionnais mon inconnue voisine de table) si traiter avec des fichiers XML n’etait pas plus rentable en terme de vitesse et d’efficacite, traitement de lecture/ecriture sur un disque dont j’ai une meilleure idee que celle de “connexion MySQL”… Et si utiliser Perl plutot que PHP m’aiderait ou me desavantagerait plus qu’autre chose (mais a priori, je ne saisis pas de difference fondamentale, ce qui est en particulier du au fait que j’utilise assez peu de fonctions evoluees de PHP, en fait).
Et si en plus il me venait l’envie de rajouter la-dessus un peu de dynamisme 2.0 a la sauce HTTP::Request ?

Eh bien, voyons voir… C’est pas comme si j’avais pas des devoirs en retard par milliers, hein…

Standard