Uncategorized

Auto-Critique

Parfois, quand on regarde les DVD de la saison precedente d’une serie (ou d’un film), on trouve chacun des episodes absolument lamentables et on se demande comment on a pu les elever au rang de chefs d’oeuvre eternels et imperissables.

Quand je me rememore la premiere saison de LifeIsAPoint&ClickAdventure, ce n’est pas tant la realisation, ou les evenements de chaque episode qui me semblent mauvais, c’est les premisses memes du recit : comment le hero peut-il etre stupide, aveugle, inconscient a ce point pour ne serait-ce qu’avoir un semblant de velleite de ressenti pour celle qui n’aurait du n’etre qu’un nom raye sur le premier brouillon du pitch ?

Rien que pour ca, je crois que je pourrais cesser d’etre mon ami.

Standard