Uncategorized

Short skirt…

Comme ses milliers de sœurs, elle porte des collants noirs, des bottines et un manteau noir qui tombe exactement à la même hauteur que sa jupe courte. Sa frange est remontée au-dessus de sa tête, attachée au reste de sa chevelure par une petit pince.

Elle monte dans le train bondé, se précipite vers la seule place assise du wagon. Je suis debout dans l’allée, derrière elle. Elle ne me voit pas, mais moi je peux l’observer en train de dégainer son téléphone portable. Menu. Messages. Nouveau.

DSL ct tro frustran de pas me souvenir du nom !

Elle regarde, cherche quelquechose à rajouter.

D.S.L ct tro frustrant de pas me souvenir du nom !!!

Ce n’est pas encore assez.

D.S.L. c'était trop frustrant de pas me souvenir du nom !!!

Toujours pas satisfaite, elle rajoute encore quelques caractères

D.S.L. C'était vraiment trop frustrant de ne pas me souvenir du nom !!!

Elle observe l’écran de son téléphone. Je pense qu’elle cherche à maximiser le coût de son sms en employant les 180 caractères autorisés. Ou alors c’est autre chose de plus subtile. Elle veut envoyer un message au garçon qu’elle vient de quitter, mais se rend compte que ce qu’elle a écrit est un peu pitoyable et sans intérêt. Elle ne trouve cependant rien d’autre à rajouter. Options. Le curseurs hésite un court instant sur Envoyer, puis d’un doigt, elle tourne la molette et Quitter se retrouve sous les highlights. Elle clique. Referme son téléphone en faisant coulisser la partie supérieure au-dessus de la partie inférieure.

Ici Garches – Marnes La Coquette. Je descends.

Standard