Uncategorized

Impôts

Mes parents ont signé leur déclaration d’impôt électroniquement l’autre jour, avec un certificat x509 délivré par la Direction Générale des Impôts l’an dernier. Ce qui est bien pratique. Ça a pris trente-cinq secondes. Dont la majeure partie a consisté à retrouver le feuillet en papier perdu sur le bureau de l’entrée. En échange, on lui a envoyé un reçu, signé électroniquement par l’administration.

Sans blague, ce serait bien pratique si c’était possible pour tout, cette signature électronique. Récupérer ses diplômes en pdf signés par la fac, signer des contrats par email, quand on est freelance et que l’on ne peut pas forcément se déplacer – même si les freelances exilés sur un trois-mâts au milieu du Pacifique ça ne court pas les rues – et pour cause ils sont au milieu du Pacifique.

Je voulais monter une start-up de ça. Mais l’Etat m’oblige à posséder un serveur dans un bunker sécurisé. Alors que moi je voulais utiliser mon vieux laptop branché sur la freebox de mes parents (de ma propre freebox bientôt peut-être). Cela dit, étant donné que je compte investir dans un serveur raccordé à une fibre optique quelquepart dans un pays informatiquement paradisiaque, je peux tout aussi bien lancer ma start-up de là-bas. Par contre, je serais obligé de dire adieu au marché de l’administration française.

« Kevin ! Tu me feras signer ton carnet de liaison par tes parents !
– Mais ils sont en vacances dans les Caraïbes !
– Qu’ils le signent électroniquement ! »

Dans un prochain épisode, je vous expliquerai comment un prisonnier s’est évadé à l’aide d’un document signé par fax (pas besoin d’hélicoptère !) et comment ça aurait été beaucoup plus difficile par email.

Standard