Uncategorized

Urgl.

Franchement, je n’ai rien contre la télé réalité, en général je ne trouve même pas ça réellement indécent, je n’ai jamais été choqué par Loanna et Jean-Édouard dans la piscine (et dire qu’à l’époque les Twin Towers étaient encore debout…) ni par le fait de filmer des gens enfermés de leur plein gré. Même le pseudo-soft-porn de l’Île de la Tentation est largement acceptable.

Mais là, je viens d’assister à une confrontation “en tête-à-tête” de Samantha (toujours à l’intérieur) et Marilyn Nathalie (sortie très tôt de la saison, m’informe ma sœur) à l’intérieur de ce qu’ils appellent la Pièce Blanche. J’ai vomi en esprit tellement c’était… abominable, j’ai été violé intellectuellement. Je ne sais pas si on va en parler demain, mais faut plus que ça se reproduise.

Standard
Uncategorized

Eh bien

Je crois que Britney est de retour. Y a une interview dans Ok ! où elle raconte que ses fils adorent les voitures et qu’elle a vu Cars plus d’un million de fois mais qu’elle préfère qu’ils aillent lire à l’extérieur plutôt que de regarder la télé. Et aussi qu’ils préfèrent les spaghettis de maman qu’elle prépare elle-même avec amour. C’est trop mignon. Je vous laisse chercher l’interview vous-même si ça vous interesse parce que y a des chances pour que le lien que je vous refile meure dans les heures suivantes. Sinon, y de nouvelles promos pour les VMA. Russel Brand est drôle.

Ce qui me fait penser que Forgetting Sarah Marshall, c’était quand même nul, alors même que j’aimais bien tous les acteurs : j’adore Kristen Bell, Marshall de How I Met Your Mother est hautement appréciable, Mila Kunis est oh-so-pretty et Russel Brand est manifestement drôle en vrai. Pourquoi est-ce que je me suis ennuyé autant à l’époque ?

J’ai vu Wanted hier et franchement c’était bien. L’absence totale de crédibilité du tout ne vient jamais troubler l’attention du spectateur, captivé par les tirs incurvés d’Angelina Jolie et les voitures qui bondissent au mépris des lois de la physique.

Quant à ceux qui attendent désespérément la rentrée télévisuelle américaine et surtout Gossip Girl le 1er septembre, je ne peux que leur recommander de patienter en regardant Greek, gentil teen-drama d’ABC Family (où les seins des actrices sont floutés si elles ne portent pas de soutiens-gorge, même (et surtout) si elles sont filmées de dos) sur la vie de fraternité dans une université américaine de base. Et aussi Mad Men, sur les débuts du monde de la pub aux États-Unis dans les années 50. Mais j’aime peut-être juste ce dernier parce que les hommes y portent des chapeaux.

Standard