Uncategorized

My eyedrums hurt so much

Mon cerveau est à nouveau à plat et mes tympas oculaires ne supportent plus la vision d’aucune source lumineuse.
Working too much. Working for fun. Working. That’s all I do.

L’autre jour, je me suis rendu compte que je savais plus quelle méthode il fallait utiliser pour compter le nombre de permutations d’un ensemble. Heureusement j’ai vaincu ma panique passagère et j’ai pu les compter sans avoir à toutes les générer (ce que j’avais réussi à faire assez facilement). Ma terreur a disparu, je me suis senti mieux ensuite, constatant que mon cerveau n’avait pas encore totalement durci, que j’étais encore capable de réfléchir suivant un schéma qui ne m’est plus familier depuis plusieurs mois maintenant.

Au début, j’étais content quand Boss a dit qu’on allait refaire tout le site sur de nouvelles bases. Le but depuis le début, c’était de ne refondre que la partie technique, alors forcément, je comprends que Graphiste ait fait et continue de faire un peu la gueule, puisqu’il est loin de pouvoir exprimer toute sa créativité artistique. Or something like that.

Mais moi, j’étais content, on allait tout refaire en plus simple, en plus sémantique, en plus réutilisable, en plus modulable, en plus performant etc… J’allais enfin pouvoir mettre en œuvre les trucs que j’avais lu deci delà et qui, de manière totalement abstraite, m’avait parus absolument fascinant. Je ne donne pas le détail parce que ça n’a pas grand intérêt d’une part et d’autre part parce que j’aurais du mal à expliquer tout ça en terme de rape à fromage.

– Je m’ennuie
– Pourquoi est-ce que tu n’écris pas un programme ?

Aujourd’hui, Ex-Stagiaire m’a demandé de l’aide sur son projet de fin d’études. L’architecture qu’elle a choisie fait qu’elle était incapable d’afficher la page d’accueil de son site à moins que le visiteur ne clique explicitement sur “Accueil” dans son menu. Rien, une page blanche. Deux choix s’offraient à moi. Le premier, ça aurait été de lui dire que son architecture était merdique, la déprimer plus qu’elle ne l’était déjà, et essayer de faire rentrer de force dans son code des morceaux d’Architecture du Bien©. Mais j’ai été à sa place et la première fois que j’ai mis une page en ligne, c’est du code en équilibre sur des fondations hautement instables que j’ai publié. Le second choix, c’était de fermer les yeux et de me mettre à sa place puis de lui proposer une solution en quelques lignes. Je doute que si j’avais choisi la première solution elle m’ait promis un McFlurry la prochaine fois qu’elle passerait dans le quartier.

Je n’ai promis de McFlurry à aucun de mes collègues.

La prochaine fois je vous expliquerai pourquoi, si on en croit un développeur, un oeuf ne devient dur que si il a été cuit dans une casserole jaune et qu’une hirondelle est posée sur le toit du bâtiment le plus proche.

Standard