Uncategorized

Britney Spears n’est PAS Delta-Charlie-Delta

En matière de référencement, on fait mieux que ce titre. Mais ce n’est pas exactement ce que je recherche. Boss ne serait pas fier de moi. Et en vrai, si vous avez lu mon twitter aujourd’hui, c’est pas trop la peine de lire ce qui suit. Mais vous pouvez, ça me fera plaisir (je le saurais pas, mais c’est l’intention qui compte).

L’évènement le plus notable de cette journée a été que j’ai gagné un concours lancé sur le blog de lafillelabas que j’ai lu et ajouté à mes flux juste parce qu’elle semble être amie avec deux autres que j’ai rajouté dans la liste à droite (ça fait tellement longtemps que je ne suis pas allé sur le front de mon blog que je sais plus si le menu est à droite), et que ça semblait faire sens sur le moment. Il devait être aux alentours de trois heures et quart du matin et je ne sais pas trop à quoi je m’occupais, mais sûrement que j’ai des choses à faire à ces heures indues puisque ça fait deux semaines (à l’exception d’un soir) que je ne me couche pas avant trois heures et demie. Je suis sensé aller lui serrer la pince à un certain évènement de gens qui twittent, mais je ne vais jamais à ce genre d’évènement, donc je sais pas.

Le deuxièmes éléments (au pluriel parce que c’est deux qui compte pour un) le plus notable c’est quand je suis descendu acheter des pains aux chocolats, des croissants et un pain aux raisins (pour moi) parce que c’était à mon tour de payer le petit-déjeuner du vendredi. Je suis allé au Paul en face de la Fnac à St Lazare et je ne le recommande pas parce que les pains au chocolat avait à peu près la texture, la consistance et le goût de ceux qu’on trouve dans des boîtes en plastique chez Carrefour et que vous mangez assis dans le Caddie® pendant que votre maman fait les courses le samedi. Normalement chez Paul c’est bon, mais là, c’était pas un bon jour. Heureusement que la vendeuse m’avait mis des serviettes. On se contente de ce qu’on peut. Et dans l’après-midi, je suis allé chercher des Coca avec le billet de 10€ qu’on a trouvé par terre dans le bureau mais dont on ignore à qui il appartenait. Peut-être à moi, mais je ne crois pas que j’avais de billet de 10 dans mon porte-monnaie (bah non, puisqu’il était par terre).

Boss a dit que j’étais atteint intellectuellement par Thuïteur (c’est comme ça qu’il le prononce) parce que le fait d’avoir appris un certain évènement très récent quasiment au moment où il s’est produit désacralisait pour moi le fond de l’info en question et hypertrophiait mon détachement et ma propension au dénigrement. La vérité, c’est que si il était arrivé la même chose à Madonna, j’aurais été tout aussi détaché, parce que icône pop ou pas, je respecte leur carrière comme étant grandiose mais je ne suis pas touché par leur œuvre ni leur personne. Tout en sachant que de Madonna, elle, je possède quelques morceaux dans ma bibliothèque (ce qui ne veut rien dire, y a un mois je ne connaissais pas Terminator je vous rappelle). La encore-plus-vérité, c’est que je suis quasiment incapable d’exprimer un quelconque sentiment et donc je cache ça derrière du sarcasme. En particulier ni la surprise ni la tristesse. A l’exception notable de la jalousie et de l’amour inconditionnel (et encore, je suis quand même soft pour ça, quand je dois l’émettre c’est en général à coup de quadruple négation dans une langue qui n’est pas la mienne).

Oh, je dois vous quitter précipitement, je viens de recevoir un mail m’indiquant que le load du serveur vient de dépasser 40.

Standard

3 thoughts on “Britney Spears n’est PAS Delta-Charlie-Delta

  1. Ju(...) says:

    Truqué peut-être (ET ÇA RESTE À PROUVER !) l’essentiel c’est que j’ai gagné. Mais ça m’étonne pas que ça eusse pu être truqué, je ne gagne JAMAIS à RIEN d’habitude.

Comments are closed.