Uncategorized

Retail Music

Le seul endroit où je déteste plus me rendre que les magasins de prêt-à-porter ce sont les supermarchés. Les magasins de fringues annihilent toute joie de vivre en moi, c’est un pur anesthésiant. Déambuler dans les racks de t-shirts déclenche une instoppable et continue envie de bailler.
Alors je trouve un endroit où m’asseoir et je regarde les gens s’affairer, regarder, reposer, reprendre, changer, essayer, vérifier le prix, reposer, repartir, aller et venir.

En matière de musique, les américains semblent être en retard sur eux-même, le Lady Gaga qui passe à la radio c’est Just Dance, le MGMT c’est Kids. Sauf chez Urban Outfitter dont la playlist est directement inspirée des recommandations de la Blogothèque, mais chez UO on vend des chemises à carreaux, des robes à fleurs, des Labbits, des vinyles de Bob Dylan, la LOLCAT Bible et des fixies alors forcément l’atmosphère musicale se doit de matcher les goûts supposés de la clientèle.

Standard

2 thoughts on “Retail Music

  1. Peach says:

    Les supermarché à l’étranger, c’est l’endroit que je préfére au monde. On trouve des choses qu’on n’a pas chez nous, et on découvre des particularités de vie. Les sud africains par exemple ont des salières/poivrières. Comme si ton sel ‘La Baleine’ te proposait un mélange sel/poivre tout fait.
    A Vienne, ils vendent du chocolat à boire en brique ‘Mozart’ (sisisi) et leurs pamplemousses font la taille de nos pastèques.

    J’essaie toujours de faire un saut dans un supermarché quand je suis dans un pays que je ne connais pas. (Et encore plus si je n’en parle pas la langue)

Comments are closed.