General

Chauffage

Le chauffage est resté allumé tout le week-end chez moi. Lorsque je suis rentré tout à l’heure, après avoir marché face au vent pendant quatre minutes quarante, la sensation de chaleur était agréable sur mes pommettes. Ça m’a rappelé un souvenir, une fois où, en rentrant de l’école, ma mère avait préparé du chocolat chaud.
Je ne peux plus boire de chocolat chaud, ça me donne la nausée. Je réessaie parfois, mais j’en laisse systématiquement les trois quarts.

J’aimerais bien déménager. Sans raison. Juste parce que ça fait trois ans et demi que je suis dans le même appartement et que je trouve que ça fait trop, que ça m’effraie un peu. En grandissant, on a toujours déménagé tous les trois ans environ (parfois deux, parfois cinq, au gré des aléas de la vie).
J’ai toujours trouvé que les gens qui n’avaient jamais déménagé de leur vie n’avaient vraiment pas de chance, que c’était triste, qu’il leur manquait un truc.
On les reconnaît facilement dans les moments critiques. Quand il faut réorganiser un open-space ou monter des meubles. Ils font toutes les erreurs des débutants. Ils font des cartons avec marqué “trucs” dessus. Ils remplissent les caisses à ras-bord de livres. Ils montent les meubles dans une autre pièce. Et il déclarent très vite que “oh, on a fait vite dis donc !” alors qu’il reste encore bien 3h de boulot.

Lors de mon entretien annuel, mon patron a déclaré qu’il avait eu du mal à me cerner, au début. Que j’étais un élément un peu rebelle et qu’il n’avait pas su tout de suite comment il faudrait me manager.
C’est un fait, j’ai un problème avec l’autorité. La prochaine fois que je suis en entretien et qu’on me demande quel est mon défaut, je répondrai ça. « J’ai un problème avec la bêtise et l’autorité ». Je m’attends à me faire défoncer en retour. J’ai un problème avec les horaires, les dress codes et les ordres dont je ne comprends pas la finalité.
Ce qui surprend quand on constate ça, je suppose, c’est que je n’ai aucun problème à travailler 50h dans la semaine, à me lever à 7h ou à me déplacer un samedi si cela me semble nécessaire et utile. Ou qu’on m’explique clairement pourquoi ça l’est.
Surtout, je ne crois pas que l’autorité se déclare. Au mieux, elle s’entérine. Vraiment, elle se gagne. Si l’autorité m’aide à mieux travailler, renforce ma curiosité et me donne des idées que je n’aurais pas eu, je l’embrasse absolument.
Mais à ce moment là, je ne considère plus que je travaille /pour/, je considère que je travaille /avec/. Je ne suis pas là pour accomplir le désir de quelqu’un, je suis là pour vendre mon expertise (technique, créative etc.) à quelqu’un qui l’utilise. Le salaire n’est pas un droit à donner des ordres, c’est une rémunération sur la qualité du travail effectué.
J’essaie d’appliquer ça quand je me retrouve à manager des gens au jour le jour. C’est pas toujours facile. Parce que tout le monde n’est pas d’accord avec moi. Ils sont nombreux ceux pour qui l’autorité doit avoir été déclarée sur papier. Une fois que c’est fait, ce sont des moutons dociles, mais avant ça, ils vous en feront baver.

Je ne suis pas sûr d’être resté plus de 18 mois consécutifs dans la même boîte. Je suis toujours parti comme un voleur, au gré des opportunités qui se présentent. Parce que c’est facile, je fais un métier demandé où les candidats spontanés laissent souvent à désirer. Je ne me considère pas comme un mercenaire, au pire, peut-être suis-je opportuniste. Je cherche juste un endroit qui saura ne pas générer d’ennui au bout de 18 mois. J’ai bien réussi à trouver une copine comme ça. Alors pourquoi pas un emploi ? Je continuerai à chercher (enfin, techniquement, à errer) jusqu’à trouver.
On peut penser que c’est ridicule. En attendant, y en a qui ont cherché un calice toute leur vie et on en a fait une légende millénaire. Donc bon.

Standard

One thought on “Chauffage

  1. Je dis ça depuis à peu près toujours, lorsqu’on me demande si j’ai un défaut, je dis “J’ai un problème avec l’autorité.” et je l’explique “Si un ordre me paraît inutile et idiot, je vais avoir du mal à l’exécuter. En plus, je n’aime pas les ordres. Mais j’aime les cadres.” On m’a déjà dit que j’étais compliquée à manager aussi ^^

Comments are closed.